L’iridologie

 

« Tels sont les yeux, tel est le corps » Hippocrate

 

 

L’iridologie est l’étude de l’iris de l’œil (la partie colorée) qui renseigne sur les forces et les faiblesses innées et acquises de la personne. Elle nous guide sur nos prédispositions pathologiques.

 

L’Observation de différents signes iriens (couleurs, textures, lignes, cercles…) permet de définir le niveau de santé inné, la résistance vitale du moment, le niveau de toxines dans le corps, l’état d’équilibre du système nerveux, la minéralisation du corps, les prédispositions pathologiques …C’est une méthode qui demande un sens prononcé de l’observation. Chaque iris est unique.

 

L’iridologie ne permet pas de faire de diagnostic de maladie. Elle est souvent utilisée en complément afin de confirmer les points faibles découverts lors du bilan naturopathique.

 

L’iridologie existe depuis plus 3000 ans avant JC, elle serait née en Mésopotamie. Déjà à cette époque, le corps humain était projeté dans l’iris de l’œil. L’iridologie va se transmettre au fil des civilisations en Chine, Inde, Egypte, Grèce…En Europe, c’est le médecin hongrois : Ignaszt Von Peczely qui dressera la première cartographie irienne fin 19ème siècle. En France, c’est Gilbert Jausas (1907-1997) qui après de nombreuses recherches proposera la cartographie de l’iridologie traditionnelle  « l’homme enroulé »  C’est-à-dire que dans l’iris, les différentes parties du corps sont représentées et s’enroulent autour de la pupille. On trouvera dans l’iris droit, les organes situés à droite du corps et inversement. Il existe d’autres cartographies iriennes, heureusement elles ont des similitudes.

 

cartographie irienne de l'homme enroulé selon Jausas

Comment se pratique un bilan iridologique ?

 

Si vous portez des lentilles, il est nécessaire de les enlever

 

L’observation se fait à l’aide d’une loupe et d’une lampe ou à l’aide d’un iridoscope. C’est un appareil photo spécifique pour l’œil qui permet d’obtenir des photographies précises des iris avec une bonne qualité de lumière. L’analyse des signes se fait alors d’après les photographies.

 

Exemple de photo d'iris

 

« L’œil n’est pas seulement le miroir de l’âme, il est aussi le miroir du corps » Ignaszt Von Peczely